eurcasia
accueilprésentationidentitéContact / AdhésionPartenairesMentions légalesactivitésLac Baïkal/Irkoutsk
Historique des années
Bienvenue
Actualités 2024
eurcasia@wanadoo.fr
bienvenueurcasia
Assemblée Générale d'Eurcasia
Entrée 6.5 €
. Juin 2024
Une réédition, actualisée, de "Baïkal mer sacrée" est en préparation aux éditions Maïa. 
Philippe Guichardaz, Irina Muzyka
Elle présente les découvertes faites par les sous-marins Mir lors des campagnes de recherche 2008-2010 : volcans de boue sublacustres, émission de pétrole (4 tonnes par an) et disparition de ce pétrole.
Elle explique pourquoi le Baïkal ne subit pas les effets du réchauffement climatique. Elle expose la nouvelle problématique de sa sauvegarde : la menace provenant du tourisme après celle provenant de l'industrie. Elle montre les convoitises que suscite la plus grosse réserve d'eau douce de la planète au moment où le problème de l'approvisionnement en eau devient une question vitale. 
extrai_01 extrai_04
EXTRAITS
Récemment, de nouvelles découvertes
La campagne des sous-marins Mir, 2008-2010
Ces sous-marins habités, fournis à l’Académie des Sciences de l’U.R.S.S. par la Finlande,
en pleine Guerre froide, ont été utilisés pour une impressionnante expédition scientifique de 2008 à 2010. Ils ont effectué 160 plongées, procédé à d’innombrables observations visuelles et ont ramené à la surface de nombreuses carottes d’eau et de sédiments. La campagne de recherche a permis de repérer, à 1 400 m de profondeur, des gisements d'hydrates de gaz - formations liées à des conditions de haute pression et basse température, dont la présence n’était connue auparavant que dans les océans - et d’en remonter des fragments à la surface. Dans la même région, au large du delta de la Selenga, ont été observés des épanchements de pétrole. On estime leur volume à 4 tonnes de pétrole par an. Et pourtant, le lac n’est pas pollué par ce pétrole! L’explication vient du fait que les particules de pétrole sont dévorées par des micro-organismes et une espèce de vers plats, qui pullulent en l’endroit. Une auto-épuration du lac, en quelque sorte. On comprend que des scientifiques fassent des recherches sur une reproduction organisée en laboratoire de ces organismes dans la perspective de la lutte contre les marées noires.
De même, a été découvert, au large de l’estuaire de la Selenga, un imposant volcan de boue. Plusieurs autres ont été repérés depuis. Leur cartographie n’était pas achevée au moment de mettre ce livre sous presse (dia carte). Leur présence est liée aux fractures affectant le fond du lac.
Carte simplifiée, réalisée à partir d’une carte de l’Institut de Limnologie d’Irkoutsk
eurcasia-presse-AG2024
Une nouvelle édition de Baïkal Mer sacrée, actualisée, peut être commandée dès maintenant en ouvrant le lien 
Découvrez-la et bénéficiez des avantages de la pré-vente.
Les auteurs : Phillippe Guichardaz / Irina Muzyka
1° couv
. Mars 2024
. Mai 2024
Conférence - Débat
MAL Thonon Conférence Guerre RUSSIE-UKRAINE MAL Thonon Conférence